Entrave à la circulation, mauvais stationnement, voire dangereux, papiers tels que visite technique pas en règles,  ou non-exécution des réparations prescrites, etc. tant d’infractions à la suite desquelles votre véhicule peut être réquisitionné. Pour avoir les coordonnées des fourrières municipales, aller sur https://fourriere-ville.com/. De plus en plus de voiture sont envoyées à la fourrière municipale à cause du non-respect du code de la route ou de la signalisation routière. Les fourrières sont bondées au point on en vient à détruire des voitures pour faire de la place. Pour éviter que votre véhicule ne subisse le même sort, deux moyens sont possibles.

  • Il faut arriver à temps

En effet si les deux roues au moins ou l’idéal les quatre roues sont encore sur la chaussée, ou si le déplacement n’est pas effectif, vous pourrez récupérer votre véhicule à moins que vous ne vous acquittiez des frais d’opérations de mise en fourrière ou si vous réglez votre contravention sur place.

  • Dans le cas où votre véhicule est déjà en fourrière

Il est impératif de vous munir de votre permis de conduire, d’une attestation d’assurance en cours de validité, de la carte grise et du contrôle technique du véhicule à jour, et d’un document de main levée. Si le véhicule n’est pas le vôtre, fournir l’original de la pièce d’identité du propriétaire et une procuration qu’il vous aura faites.

Surtout éviter de faire barrage à la mise en fourrière car cela est puni par la loi et sanctionné de trois mois d’emprisonnement avec une amende.